Mélanomes muqueux des cavités nasosinusiennes : revue de la littérature à propos d’une série de 44 cas

Publication date: September 2017
Source:Annales françaises d’Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale, Volume 134, Issue 4
Author(s): M. Dréno, M. Georges, F. Espitalier, C. Ferron, A. Charnolé, B. Dréno, O. Malard
ObjectifsLes mélanomes muqueux des fosses nasales et des sinus sont des tumeurs rares : ils représentent 4 % des tumeurs des cavités nasosinusiennes. L’objectif de cette étude est d’évaluer les caractéristiques cliniques de cette pathologie, ses modalités d’évolution, sa prise en charge thérapeutique et d’identifier des facteurs pronostiques.Matériel et méthodesÉtude rétrospective à partir d’une série de 44 patients traités pour un mélanome muqueux des cavités nasosinusiennes, dans le service d’ORL et de chirurgie cervicofaciale du CHU de Nantes entre 1988 et 2015.RésultatsL’âge moyen des patients était de 71,2 ans. Les 2 principaux signes rhinologiques lors du diagnostic étaient l’épistaxis et l’obstruction nasale unilatérale. Au moment de la prise en charge, 25 % des patients étaient classés T4. Un traitement chirurgical a été effectué chez 42 patients. Une radiothérapie postopératoire a été délivrée dans 19 cas et une immunothérapie adjuvante dans 14 cas. La durée moyenne de suivi était de 50 mois. Le taux de survie globale cumulée était de 71,5 % à 1 an, 33 % à 5 ans. Cliniquement, la présence de céphalées, d’algies faciales ou d’anesthésie du V2 étaient des facteurs significatifs de mauvais pronostic. L’atteinte exclusive des fosses nasales était également de meilleur pronostic sur la survie globale que l’atteinte sinusienne. La réalisation d’une radiothérapie adjuvante augmentait de façon non significative le contrôle local.ConclusionsLes mélanomes muqueux des cavités nasosinusiennes sont des tumeurs de mauvais pronostic en raison de leur potentiel métastatique élevé. L’exérèse chirurgicale suivie d’une radiothérapie est le traitement principal. Il n’existe pas actuellement de consensus concernant l’intérêt des nouveaux traitements adjuvants médicamenteux dans cette indication contrairement au traitement du mélanome cutané primitif.

from # & – All via ola Kala on Inoreader http://ift.tt/2uRNlCM

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s